Découvrez dans cet article quelques résultats en termes d’objectifs et de freins des entreprises liés à la digitalisation en 2018

1. Quels sont les objectifs souhaités par rapport à la digitalisation en 2018 ?

Digitalisation-2018-chiffres-objectifs-entreprises

1.1. Une meilleure expérience client comme principal objectif

Selon une récente étude réalisée par Harvard Business Review, 74% des entreprises espèrent atteindre un meilleur service client grâce à la digitalisation en 2018. En effet, les services qui se digitalisent permettent généralement une expérience client optimisée avec un délai de réponse plus court et une communication plus cohérente à travers les différents canaux.

1.2. Une meilleure compréhension des besoins des clients

De plus, 73% des entreprises espèrent pouvoir mieux comprendre et anticiper les besoins des clients grâce à la mise en place de solutions digitales. En effet, les technologies actuelles permettent de mieux apprivoiser le comportement du consommateur. Par exemple, les outils d’analyse du trafic d’un site web comme Google Analytics permettent d’analyser le parcours client effectué sur un site web. En effet, l’analyse de son comportement de navigation détermine :

  • Qu’est ce que l’utilisateur recherche comme information sur le site web ?
  • Quel est son profil ?
  • Comment est-il arrivé sur le site ?

1.3. Une diminution des coûts et une meilleure rentabilité

Évidemment, comme toute transformation, les gestionnaires d’entreprise espèrent pouvoir profiter d’une diminution des coûts (71%) et une meilleure rentabilité (70%) grâce au processus de transformation digitale.

2. Quelles sont les freins liés à la digitalisation en 2018 ?

2.1. Les challenges liés à la restructuration organisationnelle

La majorités des entreprises (54%) craignent les problèmes liés à la restructuration de l’organisation suite à l’implémentation de la transformation digitale.

2.2. La résistance des membres de l’entreprise au changement

La transformation digitale nécessite l’implication des managers et des employés. Comme l’explique très bien l’adage :

Une chaîne est aussi solide que son maillon le plus faible.

En d’autres mots, il suffit qu’une personne de l’équipe ne soit pas impliqué dans le projet de digitalisation pour faire échouer tout le processus. Il est donc normal que les managers craignent ce cas de figure (52%). Découvrez dans cet article de blog comment gérer une équipe lors d’une transformation digitale.

2.3. Le manque de compétences digitales

Enfin, la digitalisation implique le développement de nouvelles compétences clés et nécessaires. De ce fait, les entreprises craignent de ne pas obtenir suffisamment de compétences (38%). C’est pourquoi il est important de former vos équipe grâce à l’intervention d’experts via des missions de consultance ou la participation des vos employés à des formations externes ou internes à l’entreprise.

3. Les entreprises entreprennent-elles un processus de digitalisation en 2018 ?

Enfin, 90% des entreprises sont en train de poursuivre un processus de digitalisation de leur méthode de travail. Un chiffre extrêmement élevé qui en révèle beaucoup sur les enjeux de notre économie pour les mois et années qui arrivent.

4. Le saviez-vous ?

Nous avons créé une nouvelle formation liée à la digitalisation des fiduciaires. Si vous êtes donc comptable et que la thématique de la digitalisation en 2018 vous intéresse, n’hésitez pas à cliquez ici pour en apprendre plus au sujet de cette formation qui a lieu à Nivelles !

5. Sources

Harvard Business Review